La GRC met en garde contre les fraudeurs qui font des arnaques à la location dans le Shuswap

Salmon Arm, C.-B. District du Sud-Est

2021-04-26 08:00 HAP

Dossier nº 2021-2149

Lorsqu’il s’agit de louer une maison entière, un appartement ou, dans ce cas-ci, une suite à louer au sous-sol, si cela semble trop beau pour être vrai, c’est peut-être le cas.

Au cours des derniers jours, la GRC de Salmon Arm a reçu des plaintes concernant des personnes qui se seraient fait escroquer des centaines de dollars en virements électroniques après avoir été victimes d’une arnaque à la location en ligne d’une propriété située dans la région de Shuswap, dans l’Intérieur-Sud de la Colombie-Britannique.

Dans le cas le plus récent, la victime a effectué deux virements électroniques d’un montant total de près de 2 000 $ afin d’obtenir une suite au sous-sol d’une maison située sur la 18e rue SE à Salmon Arm, en Colombie-Britannique. La victime s’est rendue à Salmon Arm, prête à prendre possession de son nouveau logement, mais on lui a dit qu’il n’existait pas de logement de ce type.

Les enquêteurs ont déterminé que d’autres personnes cherchant à déménager dans le Lower Mainland et le nord de la Colombie-Britannique ont également été victimes du même fraudeur. Une femme du Lower Mainland a publié une annonce en ligne pour trouver une location à Salmon Arm, et le suspect lui a répondu en prétendant avoir une suite à louer. Dans ce cas précis, la victime a non seulement payé 1 000 $ pour obtenir la location, mais elle a également communiqué des informations personnelles ainsi que des photocopies de pièces d’identité. La victime a eu des soupçons lorsque l’escroc a commencé à lui demander d’acheter des bitcoins et des cartes-cadeaux pour lui.

Ce type d’escroquerie n’est pas nouveau et peut se produire sur n’importe quelle plateforme ou site Web en ligne. Dans certains cas, les escrocs tirent des photos d’annonces légitimes ou de propriétés à vendre et les présentent comme les leurs. En général, ils invoquent une raison pour laquelle ils ne peuvent pas montrer la propriété en personne. Dans chacun de ces cas, le fraudeur prétendait résider en Ontario.

Le caporal Jesse O’Donaghey, porte-parole du District du Sud-Est de la GRC, a déclaré : " Comme il y a de moins en moins de logements à louer, il peut être facile de se faire avoir, surtout si vous vous installez seul dans une communauté et que vous ne pouvez pas visiter la propriété en personne. Ce n’est peut-être pas toujours facile, mais assurez-vous toujours que vous ou une personne de confiance visitez d’abord une propriété avant que des fonds ne changent de mains. De plus, prenez des mesures supplémentaires pour confirmer que la personne qui loue la propriété est son véritable propriétaire ou son représentant. Prendre le temps de parler aux voisins ou au concierge d’un immeuble peut vous faire économiser un temps précieux et de l’argent au final."

Conseils pour éviter les arnaques à la location :

Si vous avez été victime d’une escroquerie ou si vous avez fourni des renseignements personnels à un fraudeur potentiel, veuillez signaler l’incident à la GRC ou au service de police de votre localité et communiquer avec le Centre antifraude du Canada au 1-888-495-8501.

Cliquez ici pour visiter le site Web de la GRC de la Colombie-Britannique, où vous trouverez de plus amples renseignements et des conseils pour éviter les escroqueries en matière de location.
 

Cliquez ici pour visiter le site Web du Centre antifraude du Canada pour obtenir plus d’information sur les escroqueries et les fraudes.
 

Diffusé par :

Cap. Jesse O'Donaghey

S.-off. conseiller de district (Relations avec les médias)
District du Sud-Est
395, chemin Penno, bureau 170, Kelowna (C.-B.) V1X 7W5
Bureau : 250-491-4317
Cellulaire : 250-869-9578
Télécopieur : 250-491-2381

Courriel : jesse.odonaghey@rcmp-grc.gc.ca

Suivez-nous :
Date de modification :