Mise à jour – Travail conjoint afin d’assurer la sécurité sur le territoire de la nation de Wet'suwet'en

Houston, C.-B.

2020-02-21 08:36 HNP

Le 19 février 2020, la sous-commissaire Jennifer Strachan, commandante divisionnaire de la GRC en Colombie-Britannique, a envoyé une lettre aux chefs héréditaires de la nation de Wet'suwet'en. Des questions ont été soulevées concernant les détails de la lettre. La présente donnera quelques précisions sur l’offre qui a été faite aux chefs héréditaires de la nation de Wet'suwet'en.

La sous-commissaire Strachan et son équipe ont eu l’occasion de rencontrer les chefs héréditaires de la nation de Wet'suwet'en à deux reprises au mois de janvier. Mme Strachan a reconnu qu’au cours de ces réunions, les chefs héréditaires ont exprimé des inquiétudes quant à la présence du Bureau pour la sécurité de la collectivité et de l’industrie (BSCI) sur leur territoire traditionnel. Les intervenants du BSCI sont sur place depuis le mois de mars 2019, soit au kilomètre 29, le long du chemin de service forestier Morice Ouest. À cette époque, la GRC avait besoin d'une base d’opérations pour assurer la sécurité de toutes les personnes dans cette région très isolée.

La sous-commissaire Strachan a indiqué que si les chefs héréditaires de la nation de Wet'suwet'en continuent à maintenir l’accessibilité au chemin de service forestier Morice Ouest pour tous, le besoin de recourir aux services du BSCI serait moins grand qu’auparavant. Par conséquent, c’est de bonne foi que les policiers de la GRC seront relocalisés à Houston.

La GRC reconnaît qu’il est important de calmer la crise actuelle tant dans l’ensemble du pays que sur le territoire traditionnel de la nation de Wet'suwet'en. Par conséquent, la GRC modifiera sa position opérationnelle comme elle l’a déjà proposé aux chefs héréditaires.

La GRC comprend que ce ne sont pas tous les chefs héréditaires de la nation de Wet'suwet'en qui seront disponibles pour discuter, cependant, en prévision d’une réunion, un plan a été mis en place pour la transition des opérations du BSCI vers le Détachement de la GRC de Houston.

La GRC se réjouit de l’occasion qui lui est donnée de travailler en vue de parvenir à une solution axée sur la communauté qui fera progresser les enjeux d’intérêt mutuel, tels que l’avenir de la prestation de services de police dans la région, y compris le futur du BSCI et notre présence sur le territoire de la nation de Wet'suwet'en. En fin de compte, nous restons ouverts à tout scénario de prestation de services permettant d’assurer la sécurité des citoyens.

Nous attendons avec impatience de rencontrer les chefs héréditaires dès que possible pour aborder ces enjeux importants.
 

Diffusé par :

Dawn Roberts
Directrice des communications de la GRC en Colombie-Britannique
778-290-2929
 

Suivez-nous :
Date de modification :