Quatrième mise à jour – Le dimanche 9 février, la police poursuit l’application de l’ordonnance d’injonction

C.-B., Houston

2020-02-09 17:13 HNP

Méfait commis sur le pont du ruisseau Lamprey

Comme il a été indiqué dans le communiqué précédent (7 février 2020), le 7 février 2020, des policiers ont remarqué que les poutres de soutien du pont du ruisseau Lamprey avaient été coupées et que des boulons avaient été dévissés. Un ingénieur a indiqué que la structure du pont était maintenant rendue dangereuse pour toute circulation, y compris la circulation piétonne. Ces dommages témoignaient d'une intention manifeste de faire tomber le pont lors du passage de véhicules. L'enquête criminelle sur la cause de ce méfait est toujours en cours.

Le samedi 8 février, les réparations du pont du ruisseau Lamprey ont été achevées. Le pont a ensuite été examiné afin de s'assurer que la circulation pouvait reprendre en toute sécurité.

Photo du pont du ruisseau Lamprey

Photo du pont du ruisseau Lamprey prise de côté et montrant une poutre de soutien coupée

Photo prise sous le pont du ruisseau Lamprey et montrant une poutre de soutien coupée

Mise à jour sur les personnes arrêtées

Les six personnes arrêtées le jeudi 6 février ont toutes été libérées sans qu’aucune accusation ne soit portée contre elles et sans qu’aucune condition ne leur soit imposée. Voir le communiqué précédent.

Les quatre personnes arrêtées le vendredi 7 février et quatre des personnes arrêtées le samedi 8 février ont été transportées au Détachement de la GRC de Smithers afin de comparaître devant la cour suprême de la Colombie-Britannique le lundi 10 février, et six autres personnes arrêtées n'ont pas encore été transportées à un détachement. Une personne a été libérée en vertu de conditions et comparaîtra à une date ultérieure. Cette personne a été reconduite à son véhicule personnel au kilomètre 27 du chemin de service forestier Morice Ouest, qui avait initialement été désigné comme lieu de rassemblement pour les manifestants et les représentants des médias.

L’officier responsable continue de fournir des mises à jours aux chefs héréditaires par l'intermédiaire des responsables de l’administration de la nation de Wet'suwet'en et de leur proposer de faciliter leur accès au secteur ainsi que d’interagir avec les personnes toujours sur place.

Afin de prendre connaissance des communiqués de presse publiés précédemment sur le conflit du gazoduc Coastal GasLink, veuillez consulter le site Web du Détachement de la GRC de Houston.

 

Diffusé par :

Services de communication de la GRC en C.-B.
778-290-2929
 

Suivez-nous :
Date de modification :