Fêtes de mineurs : la police enquête sur des voies de fait survenues à la plage

ville de Kamloops

2022-09-13 13:27 HAP

Dossier nº 2022-32363/32283/32288/32466

Après avoir été informé de plusieurs incidents récents, le Détachement de la GRC de Kamloops demande aux adultes de parler à leurs jeunes des dangers et des conséquences des fêtes dans les parcs publics.

La fin de semaine dernière, une fête de plage près du pâté de maisons 200 de Kitchener Crescent a donné lieu à de nombreux appels à la police et à plusieurs enquêtes sur des voies de fait.

Le 10 septembre 2022, vers 23 h, la police a été appelée après qu’un jeune a été trouvé en état d’ébriété et sans connaissance près d’une fête de plage à laquelle participaient environ 50 adolescents. Le jeune a été transporté à l’hôpital en ambulance. Plus tard, la police a reçu des renseignements supplémentaires selon lesquels le jeune avait également été agressé par un petit groupe d’adolescents. La victime a souffert de blessures ne mettant pas sa vie en danger.

« Lorsqu’ils se sont rendus sur les lieux de la fête le 10 septembre, les policiers ont été confrontés à un autre cas présumé de voies de fait, ainsi qu’à plusieurs participants à la fête qui se sont montrés verbalement agressifs et qui cherchaient la confrontation », a déclaré la caporale Crystal Evelyn, porte parole du Détachement de la GRC de Kamloops.

Le lendemain, le Détachement de la GRC de Kamloops a été informé d’un autre cas de voies de fait survenu lors de la même fête. Celui-ci impliquait deux autres jeunes, qui avaient été attaqués par un petit groupe d’adolescents, dont au moins un était également l’un des suspects dans un incident signalé précédemment lors du même événement.

« Les policiers travaillent en partenariat avec le district scolaire 73 à la suite des récentes allégations et afin d’assurer la planification de la sécurité », a ajouté la caporale Evelyn.

Tout au long de l’été, les policiers et les agents des services communautaires ont répondu à des plaintes concernant des fêtes dans d’autres secteurs de la ville, dont au parc Pioneer, où il était question de consommation d’alcool chez des mineurs, de consommation de drogues, de bagarres, de possession et d’utilisation d’armes, de trouble de la paix, de vandalisme et d’autres activités illégales.

« Nous demandons aux parents et aux tuteurs de parler aux jeunes de ce qui constitue un comportement responsable avant que la police ne doive intervenir, donner des contraventions et procéder à des arrestations », a déclaré la caporale Evelyn.

Toute personne ayant été témoin de ces incidents, possédant une vidéo des incidents ou ayant des renseignements liés aux enquêtes est priée de communiquer avec le Détachement de la GRC de Kamloops au 250-828-3000.

 

Diffusé par :

Cap. Crystal Evelyn
Agente des relations avec les médias
GRC de Kamloops
560, rue Battle, Kamloops (C.-B.) V2C 6N4
Bureau : 250-828-3193
Télécopieur : 250-828-3034

Courriel : crystal.evelyn@rcmp-grc.gc.ca
Site Web : kamloops.grc.ca

Suivez-nous :
Date de modification :