Un homme fait face à de nombreuses accusations d’agression sexuelle à la suite d’une enquête à Kamloops

ville de Kamloops

2021-07-30 14:41 HAP

Dossier nº 20-32919

À la suite d’une enquête lancée à l’automne 2020, un mandat d’arrestation a été exécuté contre un homme anciennement de Kamloops qui fait face à onze accusations d’agression sexuelle et à une accusation de voies de fait.

Vers la fin septembre 2020, plusieurs victimes de Kamloops se sont manifestées après que le détachement de la GRC de Vernon a arrêté un homme relativement à des infractions d’agression sexuelle et de séquestration. Au moment de l’arrestation, un avis de sécurité publique a été émis pour encourager toute personne ayant de l’information sur les infractions de se manifester, en raison de la nature des allégations. Grâce à cet avis, le détachement de la GRC de Kamloops a reçu de nombreux appels pour signaler des agressions sexuelles impliquant le même accusé.

"Comme bon nombre de victimes se sont manifestées à Kamloops, l’enquête s’est avérée complexe," explique le serg. Nestor Baird, du Groupe des crimes graves du détachement de la GRC de Kamloops. "Par conséquent, l’enquête a été confiée à l’Équipe de soutien des enquêtes générales, qui a été appuyée par le Groupe des crimes graves. L’enquête a permis au Service des poursuites de la Colombie Britannique d’approuver les accusations. De plus, un mandat d’arrestation a été lancé le 29 juillet 2021."

Joel Eric Carlson, 28 ans, vivant actuellement à Chilliwack, fait face à onze chefs d’agression sexuelle et à un chef de voies de fait. Plus tôt aujourd’hui, le 30 juillet 2021, Joel Eric Carlson a été arrêté à Chilliwack en vertu d’un mandat par des membres des détachements de la GRC de Kamloops et de Chilliwack. Il comparaîtra devant la cour provinciale pour répondre à ces accusations le 30 juillet 2021.

"L’enquête et les victimes qui se sont manifestées à la suite de l’avis de sécurité publique nous rappellent le grand nombre d’agressions sexuelles qui ne sont pas déclarées à la police pour diverses raison," explique le sergent Baird. "Encore une fois, nous demandons à toute personne ayant de l’information sur cette personne de communiquer avec le service de police local."

Même avant le début de cette enquête, le détachement de la GRC de Kamloops a reconnu l’importance de créer un poste d’enquêteur consacré aux crimes sexuels, qui serait responsable d’examiner et de donner suite aux infractions de nature sexuelle signalées au détachement. En janvier 2021, la gendarme Rachel Buliziuk a été retenue pour ce nouveau rôle. Depuis son arrivée en poste, elle a participé à de nombreuses enquêtes portant sur divers crimes de nature sexuelle, y compris des dossiers de pornographie juvénile.

"Le poste d’enquêteur sur les crimes sexuels est un rôle essentiel pour notre détachement pour de nombreuses raisons; l’une des plus importantes étant que les dossiers d’enquête des survivants d’actes de violence sexuelle font maintenant l’objet d’une surveillance constante et soutenue," ajoute le sergent Baird.

"La réussite de toute enquête commence tout d’abord avec le survivant," explique la gend. Buliziuk.

"Nous savons qu’il n’est pas facile de signaler ce type d’infraction, mais sachez que nous sommes ici pour vous. Que vous soyez une victime présumée de cet accusé ou d’un incident n’ayant absolument rien à voir avec ce dossier, nous voulons vous aider à prendre part au processus d’enquête et à commencer votre cheminement vers la guérison," ajoute-t-elle.

Même si une victime n’est pas prête à porter des accusations criminelles, nous l’encourageons tout de même à signaler à la police toute agression sexuelle présumée. En plus d’offrir du soutien et d’aiguiller les victimes vers divers services, les policiers peuvent recueillir des données et des renseignements qui pourraient permettre d’identifier d’autres victimes et de protéger d’autres personnes. Pour communiquer avec le détachement de la GRC de Kamloops, téléphoner au 250 828 3000. En cas d’urgence, composer le 911.

Les personnes qui ont subi ou qui connaissent quelqu’un ayant a subi des violences sexuelles et qui ont besoin de soutien peuvent appeler la ligne d’écoute téléphonique du centre d’aide aux victimes d’agression sexuelle de Kamloops au 1-888-974-7278. Ce service confidentiel est disponible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Communiqué initial du détachement de la GRC de Vernon : https://bc-cb.rcmp-grc.gc.ca/ViewPage.action?siteNodeId=2130&languageId=1&contentId=66105
 

Diffusé par :

Gend. Crystal Evelyn

Agente des relations avec les médias
GRC de Kamloops
kamloops.cb.rcmp-grc.gc.ca
560, rue Battle, Kamloops (C.-B.) V2C 6N4
Téléphone : 250-828-3000
Télécopieur : 250-828-3034

Courriel : Crystal.Evelyn@rcmp-grc.gc.ca

Suivez-nous :
Date de modification :