La police montée capture un bandit masqué

West Shore

2023-08-24 07:25 HAP

Dossier nº 2023-17069

Aux termes de la Loi sur les langues officielles, ce bureau n'offre des services au public qu'en anglais. Vous trouverez des renseignements généraux dans les deux langues officielles à cb.grc.ca et à www.grc.ca. La présente page est disponible dans les deux langues du fait qu'elle est également publiée sur le site www.grc.ca.

Under the Official Languages Act, this office provides services to the public in English only. You will find general information in both official languages at bc.rcmp.ca and www.rcmp.ca. This page is available in both English and French because it is also posted on bc.rcmp.ca.

Le 22 août, le Détachement de la GRC de West Shore a répondu à un appel à l’aide inusité. Vers 21 h 40, la police a reçu un signalement de cris provenant du pâté de maisons 500 de l’avenue Leckfield à Langford. Quelques moments plus tard, un autre appel a été reçu du même secteur concernant un chien qui venait d’être attaqué.

Il s’avère que le chien de taille moyenne a été attaqué par un raton laveur dans la cour. Le chien est rentré en courant dans sa maison et a été suivi par le raton laveur. Après s’être débattu avec les résidents de la maison, le raton laveur s’est retrouvé piégé dans la salle d’eau. Le propriétaire a appelé la police pour demander de l’aide afin de faire sortir le raton laveur, tandis que la police a reçu un autre appel signalant des cris provenant de la maison, sans doute en raison de l’intrus.

Le Détachement de la GRC de West Shore a contacté la ligne d’urgence du contrôle animalier, qui n’était pas en mesure de se rendre sur les lieux. Les policiers se sont donc rendus sur place et ont réussi à capturer le raton laveur à l’aide d’une perche à chien (apportée par les agents) et d’un bâton de crosse (fourni par le propriétaire de la résidence). Après avoir livré une lutte acharnée, le raton laveur a été attrapé par les policiers et relâché à l’extérieur.

Transcription

La vidéo montre deux policiers de la GRC dans un corridor devant une porte ouverte menant à une salle d’eau. Un agent tient une lampe de poche, tandis que l’autre tient une perche à chien. On peut apercevoir partiellement un raton laveur près du plafond de la salle d’eau. Le policier tenant la perche à chien tente de l’enfiler autour du raton laveur. Après quelques instants, il y parvient, puis traîne le raton laveur à l’extérieur.

 

Début de la vidéo

Propriétaire 1 : « Je dois filmer ça. »

On entend des rires en arrière-plan. (tonalité servant à censurer un langage explicite)

Propriétaire 2 : « Est-ce qu’il est là-haut? » (tonalité servant à censurer un langage explicite) « Oh mon dieu! »

On entend un bruit d’objets qui tombent en arrière-plan.

Policiers : « Désolés »

Propriétaire 1 : « C’est bon, ne vous inquiétez pas pour quoi que ce soit. » (tonalité servant à censurer un langage explicite)

Policier 1 : « Il est gros et en colère. »

Propriétaire 1 : « Oh oui, il s’est débattu avec nous tous. Il a mal à la tête, c’est sûr. »

Policier 2 : « OK, on le tient, on le tient. Fais-le descendre, fais-le descendre. »

Policier 1 : « Viens-t’en, viens-t’en! Lâche ça. »

Propriétaire 2 : « Chance! Est-ce que la porte est fermée? »

On entend d’autres bruits de choses qui tombent et de coups.

Propriétaire : « Oh oui, oh wow! C’est correct. »

On entend des rires en arrière-plan. (tonalité servant à censurer un langage explicite)

Propriétaire 2 : « Est-ce qu’il est là-haut? » (tonalité servant à censurer un langage explicite) « Oh mon dieu! »

On entend un bruit d’objets qui tombent en arrière-plan.

Policiers : « Désolés »

Propriétaire 1 : « C’est bon, ne vous inquiétez pas pour quoi que ce soit. » (tonalité servant à censurer un langage explicite)

Policier 1 : « Il est gros et en colère. »

Propriétaire 1 : « Oh oui, il s’est débattu avec nous tous. Il a mal à la tête, c’est sûr. »

Policier 2 : « OK, on le tient, on le tient. Fais-le descendre, fais-le descendre. »

Policier 1 : « Viens-t’en, viens-t’en! Lâche ça. »

Propriétaire 2 : « Chance! Est-ce que la porte est fermée? »

On entend d’autres bruits de choses qui tombent et de coups.

Propriétaire : « Oh oui, oh wow! C’est correct. »

 

 


Ce fut une rencontre insolite pour la police. « Nous ne répondons généralement pas aux appels concernant des animaux sauvages, mais les résidents de la maison avaient été blessés par cet animal et le service de contrôle animalier n’était pas disponible. Alors, les policiers sont intervenus pour les aider », raconte la caporale Nancy Saggar, agente des relations avec les médias du Détachement de la GRC de West Shore.

Les résidents de la maison et le chien ont été légèrement blessés par le raton laveur. Nous leur souhaitons un prompt rétablissement.
Pour obtenir de plus amples renseignements sur la manière de gérer une rencontre entre un humain et un raton laveur, veuillez consulter le site Web du gouvernement de la Colombie-Britannique.
 

Diffusé par :

Cap. Nancy Saggar

Agente des relations avec les médias
GRC du West Shore
698, avenue Atkins, Victoria (C.-B.) V9B 3A4
Bureau : 250-474-2264
Télécopieur : 250-474-8790

Courriel : westshore_media@rcmp-grc.gc.ca
Site Web : westshore.rcmp-grc.gc.ca (en anglais seulement)

Suivez-nous :
Date de modification :