Homicide de Michael Bonin, à Hope, en 2017 : trois hommes reconnus coupables

Hope, Équipe intégrée d'enquête sur les homicides

2022-09-06 08:34 HAP

Dossier nº 2017-539

Un troisième homme a plaidé coupable dans le cadre de l’enquête sur le meurtre de Michael Bonin, survenu en 2017, à Hope, en Colombie Britannique. 

Contexte :

Le 20 avril 2017, le Détachement de la GRC de Hope s’était rendu sur un chemin rural de service forestier au nord de Hope, en Colombie-Britannique, où le corps d’un homme avait été signalé.

L’Équipe intégrée des enquêtes sur les homicides (EIEH) s’est chargée de l’enquête et a collaboré étroitement avec le Détachement régional de la GRC de la vallée du Haut Fraser, le Détachement de la GRC de Kelowna ainsi que le Service intégré de l’identité judiciaire.

L’enquête a mené à l’identification de trois suspects en lien avec l’homicide de M. Bonin, soit Joshua Fleurant, Jared Jorgenson et Ryan Watt.

Le 11 janvier 2018, le Service des poursuites de la Colombie Britannique a porté des accusations contre Fleurant, Jorgenson et Watt en lien avec l’homicide de M. Bonin.

Michael Bonin

Le 12 janvier 2018, l’EIEH a procédé à l’arrestation simultanée des trois hommes, lesquels se trouvaient à Surrey, Prince George et Dawson Creek (C. B.) respectivement.

Le 3 mai 2021, Joshua Fleurant a plaidé coupable pour meurtre au deuxième degré. Il a été condamné à une peine d’emprisonnement à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant 20 ans.

Le 24 juin 2021, Jared Jorgenson a plaidé coupable pour homicide involontaire et a été condamné à 252 jours d’emprisonnement suivi de trois ans sous probation.

Le 31 août 2022, Ryan Watt a plaidé coupable pour homicide involontaire et a été condamné à 15 ans d’emprisonnement, moins le temps déjà purgé.

Les trois hommes étaient connus de la police en Colombie Britannique. M. Watt avait déjà été reconnu coupable de voies de fait causant des lésions corporelles et de possession d’une substance réglementée en vue d’en faire le trafic, une violation de la Loi réglementant certaines drogues et autres substances.

« Le dossier s’est avéré complexe, et nous sommes satisfaits de savoir que ces hommes seront tenus responsables de ce crime horrible, affirme le sergent Timothy Pierotti, de l’EIEH. Je suis fier du travail accompli par l’équipe d’enquête et du dévouement dont elle a fait preuve pour que justice soit rendue à M. Bonin et à ses proches. »

Diffusé par :

Serg. Timothy Pierotti

Agent des relations avec les médias
Équipe intégrée d'enquête sur les homicides
equipedeshomicides.ca
14200 Green Timbers Way, Surrey, BC V3T 6T3
Bureau : 778-290-5202

Courriel : ediv_ihit_media@rcmp-grc.gc.ca

Suivez-nous :
Date de modification :