Mise à jour n° 119 sur l’application par la police de l’ordonnance d’injonction dans le bassin hydrographique du ruisseau Fairy

C.-B., Lake Cowichan

2021-11-12 12:12 HNP

L’application par la police de l’ordonnance d’injonction dans le bassin hydrographique du ruisseau Fairy s’est poursuivie dans la semaine du 5 au 10 novembre 2021. La police déploie des efforts continus pour que le chemin de service forestier principal Granite et les autres corridors soient libres de toute entrave ou dispositif et demeurent accessibles au personnel de l’industrie. Voici un résumé des activités de la semaine.

Aucune arrestation n’a été effectuée du vendredi 5 novembre au dimanche 7 novembre.

Le lundi 8 novembre, six personnes ont été arrêtées pour avoir enfreint l’injonction (outrage au tribunal). Plus tôt dans la journée, la police avait trouvé un obstacle de taille sur le chemin Granite. Trois personnes ont été arrêtées après avoir été libérées de l’obstacle auquel elles s’étaient attachées. Plus loin sur le chemin, la police a découvert un autre barrage constitué d’un groupe de personnes s’étant attaché les bras qui empêchait les agents de passer. Après quelques négociations, les agents ont réussi à franchir le barrage et commencé à libérer trois personnes des dispositifs de verrouillage fixés au sol, et les ont arrêtées. Les six personnes arrêtées ont été libérées sous conditions.

Le mardi 9 novembre, trois agents ont subi des blessures (leur vie n’est pas en danger) après une collision avec un grumier qui avait perdu son chargement au 22e kilomètre du chemin Pacific Marine. Voir le communiqué publié à ce sujet le 9 novembre 2021 (en anglais seulement).

Le 9 novembre en fin d’après-midi, la police a été alertée qu’une personne avait subi des brûlures chimiques au visage à cause d’un poêle et que d’autres souffraient de problèmes respiratoires. Le service ambulancier de Colombie-Britannique s’est rendu sur place et a déterminé qu’une cartouche de chasse-ours avait surchauffé et explosé à l’intérieur d’un bus, y mettant le feu. La GRC a fermé le secteur à la circulation et cinq personnes, dont des enfants, ont été traitées sur place. Aucun contrevenant n’a été arrêté ce jour-là, et les agents ont pu débarrasser le chemin Granite des obstructions et des dispositifs de verrouillage qui y avaient été installés.

Le mercredi 10 novembre au matin, des dispositifs de verrouillage ont été trouvés à la borne de 2,5 kilomètres du chemin Granite. Deux personnes ont été libérées puis arrêtées pour avoir enfreint l’injonction (outrage au tribunal). Les obstacles ont été enlevés et une partie de la route qui avait été emportée par de fortes pluies a été réparée pour permettre le passage des véhicules.

La GRC de Sooke continue de recevoir l’aide nécessaire pour retrouver Gerald Kearney, qui aurait été vu pour la dernière fois dans le bassin hydrologique du ruisseau Fairy. Voir le communiqué du 3 novembre 2021 à ce sujet.

Les patrouilles seront renforcées dans le corridor pour s’assurer que les chemins restent dégagés. Seront maintenus aussi les contrôles routiers pour déceler les infractions au code de la route.

Depuis le début des mesures d’application de la loi, la GRC a arrêté 1168 personnes, dont 110 qui l’avaient déjà été et qui, ensemble, ont fait l’objet de 261 arrestations. Sur le total des arrestations, 905 ont été effectuées pour violation de l’injonction (outrage au tribunal), 221 pour entrave, 21 pour méfait, 10 pour non-respect de conditions de mise en liberté, 8 pour agression d’un agent de police, 1 pour incitation à résister à une arrestation, 1 pour trouble de la paix et 1 au titre de la loi sur l’immigration.

Tous les communiqués sur l’application de la loi dans le bassin hydrographique du ruisseau Fairy publiés à ce jour se trouvent sur le site Web du Détachement de la GRC de Lake Cowichan (en anglais seulement).

 

Diffusé par :

Services des communications de la GRC en Colombie-Britannique
Tél. : 778-290-2929
Adresse courriel : bcrcmp@rcmp-grc.gc.ca

Suivez-nous :
Date de modification :