Mise à jour no 59 sur l’application par la police de l’injonction dans le bassin hydrographique du ruisseau Fairy

C.-B., Lake Cowichan

2021-07-24 20:25 HAP

L’application par la police de l’ordonnance d’injonction de la Cour suprême de la Colombie-Britannique dans le bassin hydrographique du ruisseau Fairy se poursuit aujourd’hui, le 23 juillet 2021 dans le secteur du chemin principal Gordon River.

Un groupe de personnes, dont certaines âgées, ont été escortées par l’Équipe de liaison de la Division de la GRC dans la zone visée par l’injonction pour participer à un pique-nique à Avatar Grove, puis à l’extérieur de la zone après l’événement. La plupart des membres de ce groupe se sont montrés coopératifs et pacifiques. Cependant, certains ont cherché la confrontation avec la police, ce qui a conduit à l’arrestation de 16 personnes. Quinze personnes ont été arrêtées pour entrave et une l’a été pour non-respect de l’injonction (outrage civil au tribunal). Une autre personne, qui a été identifiée, est activement recherchée pour avoir agressé un membre des forces de police.

Le dossier de toutes les personnes arrêtées a été traité à Port Renfrew, où elles ont été libérées.

Un point préoccupant est que, en visitant la zone visée par l’injonction plus tôt dans la journée, le surintendant principal John Brewer, commandant « or » du Groupe d’intervention pour la sécurité de la collectivité et l’industrie de la GRC, a constaté que 18 arbres vifs avaient été coupés à la tronçonneuse et abattus en travers de la route, bloquant l’accès aux véhicules. Une personne sur une structure en trépied a également été vue fumant une cigarette au milieu de la forêt sèche et inflammable.

Photo d’un arbre vif coupé 

Photo d’un arbre vif abattu en travers de la route 

Photo d’une personne qui fume sur une structure en trépied

« La nouvelle tactique des auteurs de l’outrage au tribunal qui enfreignent activement l’injonction de la Cour m’inquiète beaucoup, indique le surint. pr. Brewer. En plus de recourir à une violence croissante, ils enfreignent maintenant de manière flagrante les règles de sécurité en abattant des arbres vifs sains et en creusant des tranchées sur les routes. Tôt ou tard, quelqu’un – protestataire, sympathisant ou agent de police – sera gravement blessé. »

Ces préoccupations ont une nouvelle fois été exprimées à une personne qui fait partie des meneurs des protestations et la police continue de décourager ces comportements qui mettent en péril la vie de tous, y compris celle des personnes qui les adoptent.

Nous rappelons également à toutes les personnes dans la région de prêter attention à la vague de chaleur qui se poursuit et au nombre de feux de forêt dans la province. Ce lieu éloigné sera extrêmement difficile à atteindre si des efforts de lutte contre un incendie et une évacuation devaient s’avérer nécessaires.
 

Depuis le début des mesures d’application, la GRC a arrêté 494 personnes, dont au moins 28 l’avaient été auparavant. Sur le total des personnes arrêtées jusqu’à présent, 355 l’ont été pour avoir enfreint l’injonction (outrage au tribunal en matière civile), 109 pour obstruction, 5 pour une combinaison d’avoir enfreint leurs conditions de mise en liberté et d’obstruction, 10 pour méfait, 3 pour avoir enfreint leurs conditions de mise en liberté, 4 pour avoir agressé un agent de police, 1 pour avoir conseillé de résister à l’arrestation et 1 personne recherchée partout au Canada en vertu de mandats émis par l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC).

Tous les communiqués sur l’application de la loi dans le bassin hydrographique du ruisseau Fairy publiés à ce jour se trouvent sur le site Web du Détachement de la GRC de Lake Cowichan (en anglais seulement).
 

  

Diffusé par :

Services des communications de la GRC de la Colombie-Britannique
Téléphone : 778-290-2929
Courriel : bcrcmp@rcmp-grc.gc.ca

Suivez-nous :
Date de modification :