Un accord historique : Rôle plus important des Autochtones dans les services de police

La vallée du haut Fraser

2021-03-05 16:10 HNP

Après des mois de discussions, les chefs de 14 collectivités autochtones de la vallée du Haut-Fraser ont officiellement accepté le premier accord sur la sécurité des collectivités en Colombie-Britannique.

Ci-dessus : Le commissaire adjoint Stephen Thatcher, cadre supérieur de la GRC en Colombie-Britannique, offre les couvertures de la GRC aux chefs James Hobart, Maureen Chapman, Derek Epp et Mark Point (de gauche à droite)

Ci-dessus : Le commissaire adjoint Stephen Thatcher, cadre supérieur de la GRC en Colombie-Britannique, offre les couvertures de la GRC aux chefs James Hobart, Maureen Chapman, Derek Epp et Mark Point (de gauche à droite)

En 2018, le caporal Chris Gosselin et le surintendant Bryon Massie, officier responsable du DRVHF de la GRC, ont constaté qu’il était nécessaire de mobiliser les collectivités autochtones non desservies par une entente communautaire tripartite.

Sur les 24 collectivités autochtones desservies par le DRVHF, 15 n’avaient pas convenu avec la GRC de quelle manière l’organisme devait fournir des services adaptés aux besoins et à la culture de chacune de ces collectivités. Au cours des mois qui ont suivi, et avec la reconnaissance des chefs autochtones, elles ont travaillé avec la GRC pour mettre au point une stratégie innovante qui a mené à l’accord historique sur la sécurité des collectivités dont les parties font l’annonce aujourd’hui.

« Diriger une initiative communautaire demande du courage, de la confiance, de la ténacité, de l’efficacité et une ouverture d’esprit, et il faut axer les efforts sur l’offre d’une vie meilleure aux membres de nos communautés, à toutes les communautés. Je suis extrêmement fier de notre regroupement et de ce que nous avons accompli. Kʷukʷstemc, Hromtik’en Kwakosen, » déclare le chef James Hobart, de la Première Nation de Spuzzum.

« Dans un esprit de vérité et de réconciliation, cet accord renforce notre engagement mutuel à assurer la sécurité des collectivités autochtones », a déclaré le caporal Chris Gosselin, qui supervise pour le compte de la GRC la première section des services de police autochtones en milieu urbain en Colombie-Britannique. Avec l’agent Jaden Courtney, l’équipe fournit de meilleurs services de police aux collectivités autochtones au nom du DRVHF.

« C’est une question de partenariat, de communication et de réconciliation. C’est un travail important et je suis reconnaissante des efforts de tous les participants », a déclaré la sous-commissaire Jennifer Strachan, commandante de la GRC en Colombie-Britannique. « L’accord sur la sécurité des collectivités renforce les liens importants qui unissent le DRVHF de la GRC et les collectivités autochtones qu’il dessert. »

Le caporal Gosselin et le surintendant Massie ont entamé un processus de consultation avec les chefs des collectivités touchées afin de cerner les lacunes et d’entendre directement les chefs sur ce qu’ils attendent de la police. À l’issue du processus de consultation, 14 des 15 collectivités n’ayant pas d’entente communautaire tripartite (ECT) ont exprimé le souhait d’officialiser un accord.

« Nos membres nous ont donné le mandat clair d’établir une relation avec la GRC qui repose sur la confiance, la communication et la prévention. Je pense que l’approche de collaboration qui a mené à l’élaboration de l’Accord en matière de sécurité communautaire en Colombie Britannique nous a permis d’atteindre ce mandat. Ce type d’accord peut être considéré comme une pratique exemplaire pour les Premières Nations de la province et j’attends avec impatience la mise en œuvre de l’Accord en matière de sécurité communautaire en Colombie Britannique », déclare le chef Derek Epp, de la Première Nation de Tzeachten.

Un comité directeur formé de quatre chefs représentant les 14 collectivités autochtones, ainsi que des membres du DRVHF et du District du Lower Mainland de la GRC ont travaillé ensemble pour finaliser l’accord. Des membres de la nation STÓ:LŌ et de la nation Nlaka`pamux ont participé.

« Les quatre chefs du comité directeur souhaitent remercier les 14 collectivités visées qui ont fourni de précieux commentaires », déclare le chef James Hobart, membre du comité directeur. « Nous vous remercions humblement de la confiance que vous nous avez accordée. Nous sommes fiers de représenter nos collectivités ».

« La réussite de la création et de l’adoption de ce partenariat découle de notre désir de nous assurer que les besoins des collectivités autochtones sont non seulement entendus, mais également comblés. Cela démontre notre engagement à travailler ensemble pour améliorer la communication, renforcer la sécurité publique et fournir un service de grande qualité aux collectivités autochtones du secteur du DRVHF », explique le surintendant Bryon Massie.

Photo : de gauche à droite : cap. Chris Gosselin; surint. Bryon Massie; comm. adj. Stephen Thatcher; surint. Julie Dedecker, chef Maureen Chapman, chef Derek Epp et chef James Hobart

Photo : de gauche à droite : cap. Chris Gosselin; surint. Bryon Massie; comm. adj. Stephen Thatcher; surint. Julie Dedecker, chef Maureen Chapman, chef Derek Epp et chef James Hobart

« Je suis fière du travail que nous avons accompli en collaboration. Toujours avec le mieux-être de nos collectivités comme priorité, nous avons pris l’engagement d’avoir une relation de travail honnête et respectueuse avec nos partenaires de la GRC. Je me réjouis à l’idée de partager avec les Premières Nations intéressées notre réussite relativement à l’Accord en matière de sécurité communautaire en Colombie Britannique », indique la chef Maureen Chapman, de la Première Nation de Skawahlook.

Une cérémonie traditionnelle culturelle pour célébrer la signature de l’Accord sera organisée lorsque les restrictions associées à la Covid le permettront.

POINT DE PRESSE : le lundi 8 mars 2021 à 13 h 30

Remarque : Un point de presse virtuel (Zoom) est prévu le lundi 8 mars 2021 à 13 h 30. Les chefs autochtones du Comité directeur responsable de l’accord sur la sécurité des collectivités et le DRVHF de la GRC y seront représentés.

Le point de presse est limité à 100 participants. Veuillez vous inscrire en envoyant un courriel à ufvrd_media@rcmp-grc.gc.ca. Votre confirmation d’inscription contiendra le lien Zoom.

Suivez-nous sur Twitter @GRCdeDRVHF

https://bc-cb.rcmp-grc.gc.ca/ViewPage.action?languageId=4&siteNodeId=28&contentId=-1

Diffusé par

Serg. Krista Vrolyk
S.-off. resp., Prévention du crime et Soutien des opérations
Détachement régional de la vallée du haut Fraser
45924, route Airport, CHILLIWACK V2P 1A2
Téléphone : 604-393-301

Courriel : krista.vrolyk@rcmp-grc.gc.ca 

 

Suivez-nous :
Date de modification :