Des lumières violettes en soutien aux survivants de la violence fondée sur le sexe

North Cowichan\Duncan, Voicicequenousfaisons

2020-12-01 14:13 HNP

Aux termes de la Loi sur les langues officielles, ce bureau n'offre des services au public qu'en anglais. Vous trouverez des renseignements généraux dans les deux langues officielles à cb.grc.ca et à www.grc.ca. La présente page est disponible dans les deux langues du fait qu'elle est également publiée sur le site www.grc.ca.

Under the Official Languages Act, this office provides services to the public in English only. You will find general information in both official languages at bc.rcmp.ca and www.rcmp.ca. This page is available in both English and French because it is also posted on bc.rcmp.ca.

Le détachement de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) de North Cowichan Duncan souligne les 16 jours d’activisme contre la violence fondée sur le sexe, une campagne internationale qui se déroule du 25 novembre au 10 décembre, en allumant des lumières violettes installées à l’extérieur du détachement sur l’avenue Canada.

Les 16 jours sont l’occasion pour la collectivité de se rassembler pour dénoncer et combattre la violence fondée sur le sexe, et sont organisés dans le monde entier. Ils comprennent le 6 décembre qui est la Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes. L’objectif est de démontrer l’engagement continu à éliminer la violence contre les femmes, les enfants et les personnes de différentes identités de genre. Le détachement utilise des lumières violettes, car le violet symbolise le courage, l’honneur et la guérison. Cette couleur est utilisée depuis longtemps comme symbole par ceux qui cherchent à obtenir justice.

Les survivants de la violence relationnelle et sexualisée continuent de constituer une préoccupation au sein de la collectivité. Au détachement de la GRC de North Cowichan Duncan, les agents de première ligne et les groupes de soutien comme le Groupe des crimes contre les personnes continuent de soutenir les survivants chaque jour, et collaborent avec d’autres organismes communautaires pour aider les survivants et leur redonner la parole. La police travaille en partenariat avec d’autres organismes pour montrer aux survivants que la collectivité se soucie de leur expérience, qu’il existe des moyens de les aider et qu’ils ne sont pas seuls.

En tant que communauté, nous avons tous un rôle important à jouer dans la création d’un environnement sûr pour les survivants de la violence fondée sur le sexe , déclare la caporale Kim Granneman, coordinatrice du Groupe des crimes contre les personnes. Nous mettons au défi chaque personne de cette collectivité de montrer son soutien d’une manière sécuritaire et appropriée. Vous pouvez notamment vous élever contre des paroles dénigrantes, faire des dons à des organismes qui travaillent avec les survivants ou discuter avec les jeunes de votre entourage sur les relations saines et la compréhension du consentement.

La violence fondée sur le sexe est toute violence dirigée vers ou contre une personne en raison de son expression de genre, de son identité de genre ou de son genre perçu.

Condition féminine Canada recommande aux personnes qui veulent aider à mettre fin à la violence fondée sur le sexe de prendre les mesures suivantes :

Et le détachement de la GRC de North Cowichan Duncan encourage les personnes et les organisations à accrocher des lumières violettes comme symbole visible pour les amis, les voisins et la collectivité de leur soutien pour mettre fin à la violence fondée sur le sexe.

Diffusé par

Gend. Carlie McCann

Agente des relations avec les médias
GRC de North Cowichan-Duncan
northcowichan-duncan.bc.rcmp-grc.gc.ca (en anglais seulement)
6060, av. Canada, Duncan (C.-B.) V9L 1V3
Téléphone : 250-748-5522
Télécopieur : 250-746-2126

Courriel : NCD-Media@rcmp-grc.gc.ca

Suivez-nous :
Date de modification :