Réponse au groupe d’autodéfense

Penticton

2022-07-18 08:43 HAP

Le Détachement de la GRC de Penticton est au courant de récentes conversations en ligne concernant le groupe local « Clean Streets Penticton ».

Nous comprenons la frustration exprimée par de nombreux membres de notre collectivité qui sont de plus en plus mécontents de la hausse des crimes contre les biens. Chaque fois que les biens personnels d’une personne sont volés ou endommagés, cela a des répercussions sur l’entourage de cette dernière et sur le sentiment plus large de sécurité au sein de notre collectivité.

Les enquêtes policières sont devenues extrêmement complexes, tout comme le niveau d’éléments de preuve à présenter aux tribunaux pour mener un processus juridique juste et équitable. Nos agents ont besoin de temps pour recueillir et préparer les éléments de preuve à l’appui d’accusations criminelles tout en respectant les normes juridiques rigoureuses. Nous comprenons que la collectivité souhaite obtenir des résultats plus rapides, mais nos agents ne peuvent faire fi de leurs responsabilités en vertu de la loi. Chacun de nos agents prend son travail au sérieux et veut obtenir le meilleur résultat pour chaque victime et la collectivité.

Les gens de notre collectivité veulent se sentir en sécurité et veulent que des mesures soient prises. Cependant, ni les policiers ni les citoyens ne peuvent agir sans respecter les lois afin de persécuter les personnes qui, à leur avis, enfreignent celles-ci.

Les personnes qui prennent les choses en main en dehors d’un processus juridique se mettent en danger et mettent en danger la collectivité dans son ensemble. L’incitation à la violence peut entraîner des blessures graves ou donner lieu à d’autres crimes, ce qui met encore plus de pression sur les ressources limitées de notre détachement. Ces gestes peuvent également entraver les enquêtes actives et les procédures judiciaires.

Nous voulons que nos collectivités travaillent avec nous de manière légale et sécuritaire. Nous encourageons nos citoyens à continuer d’observer et de nous signaler tout comportement suspect ainsi qu’à participer au processus judiciaire. Cependant, nous ne pouvons pas tolérer les activités de type autodéfense si nous voulons trouver des solutions durables.


Diffusé par :
Gendarme James Grandy

Renseignements pour les médias :
Gendarme James Grandy, par courriel à EDIV_Penticton_Media@rcmp-grc.gc.ca ou par téléphone au 250-492-4300
 

Diffusé par :

Gend. James Grandy
Agent des relations avec les médias
Détachement régional de Penticton-Okanagan-Sud-Similkameen
1168, rue Main, Penticton (C.-B.)
Bureau : 250-492-4300

Courriel : penticton.general.enquiries@rcmp-grc.gc.ca

Suivez-nous :
Date de modification :