La Police fédérale de la GRC en Colombie Britannique empêche 27 millions de doses potentiellement mortelles de fentanyl d’entrer en circulation dans les rues

C.-B., Police fédérale

2023-01-17 10:30 HNP

Dossier nº 2021-14876

Des accusations ont été portées contre trois hommes de la Colombie Britannique à la suite du démantèlement d’un superlaboratoire par l’équipe de lutte et d’intervention contre les laboratoires clandestins (ELILC) de la Police fédérale de la GRC en Colombie Britannique.

Le 14 janvier 2022, le programme de la Lutte fédérale contre le crime organisé et grave de la GRC en Colombie Britannique, l’ELILC, a exécuté deux mandats de perquisition sur des propriétés situées dans les villes d’Abbotsford et de Surrey, en C. B. Trois hommes soupçonnés d’être mêlés aux activités d’un laboratoire clandestin sophistiqué ont été arrêtés.

La fouille des sites a mené à la découverte d’un superlaboratoire clandestin à Abbotsford qui produisait de la drogue synthétique, soit du fentanyl, de la MDMA (ecstasy) et des extraits de cannabis. Le site abritait également un laboratoire mobile de fentanyl et deux laboratoires en boîte.

Étant donné la structure et la capacité opérationnelle considérable du laboratoire clandestin, on a déterminé qu’il s’agissait d’un « superlaboratoire », un terme utilisé pour décrire les laboratoires clandestins sophistiqués à haut rendement ayant la capacité de produire des quantités considérables de drogues illicites et qui sont souvent liés au crime organisé.

À l’issue d’une enquête complexe amorcée en août 2021 par l’ELILC et faisant intervenir de nombreuses administrations, on a saisi environ 16 kg de méthamphétamine en cristaux, 4 kg de fentanyl pur et plus de 318 kg de bourgeons de marijuana ainsi que 20 000 $ en espèces et des précurseurs chimiques pour la production de fentanyl qui étaient cachés. L’analyse de ces précurseurs chimiques saisis en vrac a permis à Santé Canada de conclure que le laboratoire aurait pu produire encore 50 kg de fentanyl pur.

La Police fédérale de la GRC exécute un mandat de perquisition sur le site d’un superlaboratoire de drogue synthétique dans la ville d’Abbotsford, en Colombie Britannique

Les suspects arrêtés, Kevin Gonzales, Jemroi Ibarra et Duc Phung, font aussi l’objet de multiples chefs d’accusation pour des infractions relatives à la drogue, en vertu de la Loi réglementant certaines drogues et autres substances (LRCDAS).

Selon un rapport publié par la DEA (U.S. Drug Enforcement Administration, lien en anglais seulement), une dose de deux milligrammes de fentanyl peut s’avérer mortelle, selon la taille d’une personne, sa tolérance et son usage antérieur de la substance. Ainsi, le fentanyl pur saisi au cours de l’enquête aurait pu produire plus de 27 millions de doses potentiellement mortelles. Les statistiques du gouvernement du Canada liées aux décès par intoxication aux opioïdes s’élèvent à environ 20 décès par jour, 76 % de ceux-ci étant causés par une intoxication au fentanyl.

« L’accessibilité des drogues toxiques constitue un facteur déterminant de bien des décès. Ces drogues sont produites dans des installations non réglementées et non contrôlées, dans le seul but de faire du profit. Parmi les milliers d’êtres chers qui ont perdu la vie à cause de ces drogues toxiques, il est particulièrement tragique d’y compter tant de jeunes Canadiens qui avaient tout leur avenir devant eux. C’est la raison pour laquelle nous avons pris le ferme engagement de lutter contre les opioïdes toxiques et d’empêcher qu’ils détruisent d’autres de vies, causent davantage de deuils et menacent l’avenir de notre nation », a déclaré le surintendant Bert Ferreira, officier responsable de la Lutte fédérale contre le crime organisé et grave de la GRC en C.-B. et du Programme de l’intégrité des frontières.

L’ELILC de la Police fédérale de la GRC en C. B. cible les groupes du crime organisé mêlés à la production de drogues illicites et travaille à démanteler les laboratoires clandestins et à traduire les responsables en justice.

Si vous connaissez une personne qui pourrait souffrir d’une dépendance, vous pouvez obtenir de l’aide en appelant le Service d’information et d’aiguillage sur l’alcool et les drogues de la Colombie-Britannique, au 1 800 663 1441. Par ailleurs, si vous détenez des renseignements concernant un crime, vous pouvez les communiquer à votre service de police local, ou de manière anonyme, en appelant Échec au Crime, C. B., au 1 800 222 8477.

Diffusé par :

Cap. Arash Seyed
Agent des relations avec les médias
Crimes graves et Crime organisé de la Police fédérale (CGCOPF)
14200, voie Green Timbers, Surrey (C.-B.) V3T 6P3
Bureau : 778-290-4724
Télécopieur : 778-290-6092

Courriel : medias_policefederalecb@rcmp-grc.gc.ca

Suivez-nous :
Date de modification :