Un contrôle dans le cadre du projet Shiprider entraîne une saisie d’armes ainsi que des amendes, suivies d’une arrestation aux États-Unis

C.-B., Le Groupe fédéral des crimes graves et du crime organisé

2021-07-15 10:15 HAP

Dossier nº 2021-766

Le contrôle d’un navire par l’équipage d’un navire de la GRC de la Colombie-Britannique dans le cadre du projet fédéral Shiprider a nécessité l’intervention de plusieurs organismes, entraînant des saisies, des amendes et une arrestation en vertu d’un mandat d’arrêt aux États-Unis.

Le 23 juin 2021, dans le cadre du projet Shiprider, l’équipage d’un navire de la GRC patrouillait la frontière maritime canado-américaine dans les détroits de Haro et de Juan de Fuca. Le programme Shiprider a joué un rôle actif dans la protection de la frontière canadienne tout au long de la pandémie actuelle de COVID-19, appliquant la Loi sur la mise en quarantaine selon le besoin, tout en poursuivant l’application de la Loi sur les douanes. Les membres de l’équipage ont intercepté un bateau de pêche de 54 pieds fabriqué sur mesure et se sont rendus à bord de ce bateau à environ deux milles marins de la frontière près de l’île Moresby. Le capitaine et trois autres occupants du bateau avaient apparemment pris le large depuis Seattle pour faire la pêche en Alaska.

L’équipage du navire du projet Shiprider a envoyé le navire au port de Bedwell pour inspection par l’Agence des services frontaliers du Canada. Au cours de l’inspection, les agents des services frontaliers ont découvert des armes à feu et des pièces prohibées non déclarées, ainsi que des armes à feu sans restrictions. Il a été déterminé qu’une personne faisait l’objet d’un mandat d’arrêt des États-Unis en raison d’accusations liées à la drogue.

Navire de la GRC du projet Shiprider navigant sur les eaux avec la terre visible à l’arrière-plan

« Cette enquête démontre la coordination et la collaboration entre les organismes canadiens et les organismes américains d’application de la loi pour perturber les activités criminelles transfrontalières », indique le surint. Bert Ferreira, officier responsable de la Lutte fédérale contre le crime organisé et grave et du Programme de l’intégrité des frontières de la GRC de la Colombie-Britannique. « Le projet Shiprider est une partie importante de notre plan stratégique pour l’intégrité des frontières et je suis toujours impressionné par l’excellent travail de nos équipages à cette fin ».

Les armes à feu et les pièces prohibées ont été saisies tandis que les armes à feu sans restrictions ont été rendues une fois que les intéressés ont payé 4 200 $ d’amendes en vertu de la Loi sur les douanes. Les membres de l’équipage ont été autorisés à retirer leur demande d’entrée au Canada, et ont fini par retourner aux États-Unis. Le navire du projet Shiprider a accompagné le navire dans les eaux américaines où il a été intercepté par les autorités américaines, qui ont ensuite arrêté l’homme en vertu de son mandat non exécuté.

Le projet Shiprider est un partenariat entre la GRC et la Garde côtière américaine pour une solution moderne et novatrice qui cible les activités criminelles transfrontalières, ainsi que d’autres activités criminelles dans les voies navigables communes. Ce projet fédéral collabore également avec d’autres organismes canadiens, tels que l’ASFC, pour mener des enquêtes sur les activités criminelles et favoriser la sécurité maritime.

Diffusé par :

Serg. Kris Clark
Agent des relations avec les médias
Crimes graves et Crime organisé de la Police fédérale (CGCOPF)
14200 voie Green Timbers, Surrey (C.-B) V3T 6P3
Téléphone : 778-290-3961
Télécopieur : 778-290-6092

Courriel : bcfederalmedia@rcmp-grc.gc.ca  
 

Diffusé par :

S.é.-m. Janelle Shoihet

Agente principale des relations avec les médias
Services de communication de la GRC en C.-B.
cb.rcmp-grc.gc.ca
14200 Green Timbers Way, arrêt postal no 1608, Surrey (C.-B.) V3T 6P3
Téléphone : 778-290-4134
Cellulaire : 604-657-5730
Télécopieur : 778-290-6114

Courriel : janelle.shoihet@rcmp-grc.gc.ca

Suivez-nous :
Date de modification :